Actu’Santé


Le 20-11-2017 – Auto-médication, attention danger. Enquête de 60 millions de consommateurs :

L’hiver arrive avec ses petits maux : rhume, toux, mal de gorge, état grippal, gastro ou autres troubles digestifs… Pour traiter les pathologies hivernales, vous êtes incités à acheter des médicaments accessibles sans ordonnance. Les marques sont connues, en raison des campagnes de publicité menées par les laboratoires pharmaceutiques. Les contre-indications et les effets indésirables sont en revanche souvent ignorés des Français. 60 millions de consommateurs à mené une excellente enquête pour vous guider.

Pour en savoir plus…


Le 14-02-2017 – Les trois vaccins obligatoires doivent être disponibles sans association avec d’autres :

Le Conseil d’Etat enjoint au ministère de la santé de prendre des mesures pour rendre disponibles les vaccins obligatoires contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, sans autres associations.vaccin

Pour en savoir plus…


Le 14-11-2016 – Les abdo, on en fait pas de trop :

« Les abdominaux de Gasquet, c’est une compréhension physiologique des muscles de la sangle abdominale. Renforcer selon cette méthode contribue au maintien du sac viscéral, limite les tensions qui s’exercent sur le dos, préserve et renforce le périnée » nous explique Viviens GAS, ostéopathe D.O.

Si il est de notoriété publique qu’un déficit de tonicité de la sangle abdominale peut contribuer à l’apparition ou au maintient d’une lombalgie, il est  moins compris que cette insuffisance musculaire peut perturber la posture de l’ensemble de la colonne vertébrale et participer à divers troubles fonctionnels douloureux ou non.

Pourquoi et comment faire ces « abdo » : Vivien GAS vous donne quelques pistes judicieuses dans un article publié sur son site.


Le 09-06-2016 – Modelage et remodelage osseux au cours de la vie :

Suivre la page Facebook : Tout savoir sur la médecine


Le 03-06-2016 – Pas égaux devant le placébo :

Devant le placebo… nous ne serions pas tous égaux ! Administrée à diverses personnes, cette substance censée être pharmacologiquement inactive – c’est la définition même du placebo -, exercerait non seulement une action, mais une action susceptible de varier selon les individus. Cette information majeure est issue de la synthèse de divers travaux qui ont cherché à déterminer l’influence du patrimoine génétique d’une personne sur sa réponse au placebo.

Pour en savoir plus…